Aide pour lâchat d’un chiots

Vierbeiner im Internet: Geschäftemacherei auf Kosten der Tiere
(Quelle: SRF, Schweizer Radio und Fernsehen, Konsum)

Vous vous êtes décidés à accueillir un chiot Terrier du Tibet comme nouveau membre de votre famille et vous vous demandez: d’où et de chez qui il viendra?

Le CSTT met volontiers à votre disposition les informations suivantes pour vous aider.

En premier lieu et du fond du cœur, nous désirons que lorsque vous achèterez un TT vous aurez à l’esprit qu’un chiot est un être vivant et non pas une « chose ». Acheter un chiot ne peut en aucun cas être une « négociation » - parce que la qualité a un prix. N'oubliez pas que le prix d'achat d’un chiot est la mineure partie des coûts dans sa vie. Frais de nourriture, d’assurance, de vétérinaire, les taxes, frais pour les accessoires et sans oublier les vacances. Les chiens doivent généralement payer une forfait journalier. Les frais s’élèvent donc à environ CHF 5.00 par jour, ce qui donne lieu à un montant de CHF 35,00 par semaine et de CHF 1'820 par an.

Les éleveurs qui font partie du CSTT sont assujettis à des contrôles stricts par le Club ainsi que par la SCS (société suisse de Cynologie). Ils doivent satisfaire à certaines exigences afin d’êtres reconnus par la SCS comme éleveurs sérieux et pouvoir obtenir un pedigree de la FCI pour leurs chiots.

On trouve dans divers magazines et sites Web des annonces d’éleveurs qui offrent des chiots TT à bas prix. Il y a aussi des annonces qui spécifient comme origine un lieu, un canton suisse. Toutefois, la majorité de ces chiens proviennent de l’étranger et dans le pire des cas arrivent en Suisse par courrier postal.

Méfiez-vous de telles annonces et gardez à l'esprit que dans ces cas d’élevages sans contrôles les risques de consanguinité, les maladies génétiques, conduite indésirable etc. sont élevés.

À l'heure actuelle, le comportement social des chiens est un aspect très important. Les chiots qui grandissent sans socialisation peuvent être pour vous et votre environnement une source de réels problèmes. Souvent, le manque de socialisation et une phase d’imprégnation ratée sont irréparables.

Il arrive aussi fréquemment que les chiots avec arbre généalogique se vendent très bon marché. Cependant, la prudence est requise dans de tels cas parce que l'arbre généalogique n'est pas un papier de pedigree. Grâce aux programmes actuels, vous pouvez établir vous-même un arbre généalogique avec un simple ordinateur.

Lors du choix d’un éleveur, nous vous recommandons d’observer les points suivants:

  • S’agit-il d’un élevage contrôlé?
  • L’éleveur vous pose-t-il des questions sur votre mode de vie?Un éleveur responsable sélectionne les acheteurs d’un chiot.Un éleveur, qui veut seulement de l'argent vend à tout le monde et ne prendra pas le soin de vous questionner sur vos éventuels problèmes.
  • Êtes-vous correctement informés par l’éleveur?
  • L’éleveur vous informe-t-il sur la santé et la généalogie des parents?
  • Prêtez attention à l’environnement. Comment sont installés les chiots. Est-ce que les chiots grandissent dans un univers familial ou dans des stalles, garages ou autres "bâtiments"?
  • Pouvez-vous inspecter tous les espaces et toute la zone où le chiot a grandit?
  • L’élevage vous laisse-t-il une bonne impression ? Est-il propre?
  • Vous pouvez-vous voir la mère ? La mère est-elle avec ses petits?
  • Comment se comporte l’éleveur avec la mère et les chiots ? Observez la réaction des chiots et de leur mère envers l’éleveur.
  • L’élevage compte-t-il plus de 2 races?
  • L'éleveur vous propose-t-il un contrat de vente en bonne et due forme?
  • Avez-vous contacté plusieurs éleveurs afin de comparer?

 

Ceci est seulement un petit résumé des points les plus importants et nous sommes heureux si nous avons pu vous être utiles.

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir avec votre futur Terrier du Tibet et tout éleveur du CSTT vous donnera des informations plus détaillées.